« Comment mieux armer nos étudiants de la section préscolaire dans la lutte contre les inégalités scolaires ? Mise en œuvre des actions et aménagement du cursus des étudiants : évaluation et diffusion de la recherche-action »

Équipe HEB de la section préscolaire de l’Institut Pédagogique Defré : Christine Caffieaux, Christophe Chanoine, Laetitia Cherdon, Nathalie Génard, Anne-Françoise Heurion, Isabelle Lardinois, Patricia Wantiez

Durée du projet : depuis septembre 2013

Programme de subvention : HEB, Fondation Roi Baudouin

Événements : journées de co-formation des maitres-assistants / maitres de stage préscolaire – 17 février et 13 avril 2016 ; colloque organisé par la Fondation Roi Baudouin – 16 février 2016.

Partenaires : maîtres de stage, enseignants et étudiants de la section préscolaire Defré, Fondation Roi Baudouin

Plus d’information sur le projet : FRB – rapport d’activité 2014-2015 

Durant l’année académique 2013-2014, six maitres-assistants impliqués dans un premier appel à projet de la Fondation Roi Baudoin ont développé une expertise par rapport à la problématique des pratiques enseignantes favorables ou non à la réduction des inégalités de réussite scolaire (concept de «malentendus», de «secondarisation», d’apprentissage collaboratif, etc…).

Les recherches actuelles en éducation mettent en avant le rôle que peuvent tenir les enseignants dans la lutte contre les inégalités scolaires dès la maternelle. Si un travail peut être mené au niveau de la formation dispensée aux futurs enseignants en adaptant les cours (ce qui a été mis en œuvre suite à la première participation au projet de la Fondation Roi Baudouin), un autre travail est à mettre en œuvre au niveau de l’articulation théorie-pratique qui demeure un aspect délicat de toute formation d’enseignants.

Dans ce cadre, le rôle assumé par le maître de stage, lors des stages de pratique professionnelle, nous apparait être de la plus haute importance. La formation de l’étudiant ne peut en effet se limiter à la formation rationnelle qu’il peut recevoir dans l’institution de formation. C’est dans l’action et au travers de son interaction avec son maître de stage qu’il pourra intégrer les exigences éducatives, pédagogiques, didactiques, épistémologiques dont il faut tenir compte en situation.

Nous avons donc choisi, dès septembre 2014, d’orienter nos travaux autour de la problématique de la collaboration entre les maîtres de stage et les formateurs-superviseurs dans la formation. Pour ce faire, durant l’année académique 2014-2015, nous avons élaboré et diffusé un questionnaire destiné aux maitres de stage de l’enseignement préscolaire visant à mieux cerner leurs motivations, leurs difficultés et leurs souhaits quant à l’amélioration de la collaboration avec l’équipe de la Haute Ecole. Nous nous appuyons sur les résultats de cette enquête pour l’organisation de journées de rencontre avec les maitres de stage durant la présente année académique 2015-2016.

Durant l’année académique 2016-2017, nous souhaiterions poursuivre nos journées de co-formation destinées aux maitres de stage mais également mettre en œuvre des journées d’échanges destinées à nos collègues de la section préscolaire.

Nos principaux objectifs seraient les suivants :

  • Sensibiliser les maitres-assistants qui ne le seraient pas encore à la problématique des pratiques enseignantes favorables ou non à la réduction des inégalités de réussite scolaire et, plus généralement, aux enjeux liés à la précarité et à la diversité des enfants ;
  • Permettre aux autres collègues de la section de développer leur expertise (éventuellement par l’intermédiaire d’intervenants extérieurs choisis de manière concertée) ;
  • Provoquer et/ou entretenir une dynamique d’échanges et de collaboration.

A travers la sensibilisation des maitres-assistants qui ne l’étaient pas encore à la problématique des enjeux liés à la précarité et à la diversité des enfants, nous espérons des aménagements de cours et un enrichissement de la supervision des stages, et ce en fonction de cette nouvelle grille de lecture. Les collègues qui auront pu développer leur expertise pourront également adapter leurs enseignements et faire bénéficier les étudiants de cette expertise grandissante dans le cadre de la supervision des stages.